Uncategorized

5 trucs que c’est bien de savoir sur le gluten…

Coucou mon petit bordel,

Aujourd’hui un petit bordel m’a contacté tout en panique car on l’a diagnostiqué intolérant au gluten. Et je le comprends,  ce mot chelou qu’on dirait tout droit sorti d’un épisode de Derrick en version original me fout carrément les jetons. J’ai donc décidé de partager avec toi cet petite beauté d’article des fois que toi aussi tu paniquerais au son guttural de ce petit nom commun.

Pour commencer, que tu sois intolérant ou allergique au gluten l’important c’est de te faire diagnostiquer par un médecin , surtout pas d’auto diagnostique ( non, non tu n’est pas docteur Doogie et cela même si tu as regardé toutes les saisons de Dr. House) car il n’est pas nécessaire de se priver de gluten par effet de mode si ton petit body gère tout cela bien comme il faut.

SI c’est le cas, pas de panique, voici quelques infos qui pourront t’aider dans ta nouvelle vie loin du gluten et promis tout va bien se passer.

1. Le gluten

Cette substance collante est présente principalement dans le blé, l’orge, le seigle et l’avoine. Elle peut causer des symptômes sérieux dans le cas d’une allergie tel que des gonflements et des essoufflements, mais aussi des symptômes qui se traduise par de l’inconfort plus difficiles à détecter dans le cadre d’une intolérance, tel que des ballonnements et des maux de ventre.

2. On commence par quoi ?

On se met en mode petit bordel positif et plutôt que de se lamenter sur ce qu’on ne peut pas manger on se focalise sur ce qu’on peut manger. Et on se fait une liste de ses aliments préféré gluten free. Par exemple les fruits, les légumes, le riz, les pommes de terres, les farine de pois chiches, de mais et de riz. On cuisine au maximum à la maison et on s’achète des petits livres de recettes tout chics ou on s’inspire sur internet. Par exemple, les recettes des petits bordels sont toujours sans gluten ou avec une version adaptables sans gluten.

Voici mes coups de coeurs blogs sans gluten :

www.galasblog.com, delicious-hapinness.com, glutenfreegodess.blogspot.com, simpleetsansgluten.com.

Un site qui déroule pour commander des produits sans gluten en France : www.kazidomi.com

Quelques apps pour smartphones pour vous aider au quotidien: Glutenscan, Yuka, Kwalito et Schar.

3. Vive 2019!

Ces allergies et intolérances ont pris une telle proportion que les industriels ont commencé à fabriquer un tas de produits sans gluten. Des pâtes, du pain et plein d’autres aliments qui sont nettement plus chouettes et moins chers qu’il a quelques années. On reste tout de même attentif à la composition de ces produits qui peuvent parfois comporter des autres trucs chelous qui ne sont pas tant petit body-friendly.

4. Cache-cache

On lit bien les étiquettes des produits. Le gluten peut se cacher dans des aliments improbables tel que la charcuterie, la moutarde, les bonbons, le chocolats les chips, la panure, les sauces, les alcools, les épices et j’en passe.

5. Les pseudonymes

Comme Puff Daddy ou Kanye West le gluten kiffe prendre des petits surnoms chelous pour mettre le brouillamini (j’adore ce mot) dans tes courses. En voici donc quelques uns:

Amidon de blé, malt d’orge, sirop de blé, sirop de malt, son d’avoine, germe de blé, fécules… vous trouverez des listes complètes d’ingrédients en tapant sur google avec vos petits doigts.

Voilà donc ce qui me semblait essentiel de partager avec toi sur ce sujet si peu sexy. Sur ce, je m’en vais écouter un petit son de P. Diddy aka Sean Combs aka Puffy aka Puff Daddy pour bouger mon petit body.

Des becs.

Mymy