Interview 1

Coucou mes petits bordels,

J’ai peu de talents mais choisir mes amis et mon entourage c’est clairement mon truc en plus. Afin de partager avec vous les secrets de mes héros du quotidien, j’ai eu envie de faire une série de minis interviews de 5 questions concernant le bien-être . Les bombes sont des personnes que j’admire par leur force de caractère, leur courageux choix de vie et leurs qualités.

On commence cette série avec Valérie. J’ai eu la chance de rencontrer cette bombe aux Bahamas. Elle a 38 ans et est maman de deux petits garçons. Elle fait partie de ces petites connasses qu’on aimerait détester, grande, belle et brillante elle n’a rien laisser pour les autres. Mais comment résister à son sens de l’humour décalé et son grand coeur? C’est parti :

13b7a08b-4e9d-488b-ba74-c9380b7171dd
Valérie

Qui est tu?

J’ai 27 ans, ça fait 11 ans que j’ai le même âge car finalement c’est dans la tête! J’ai un master en sciences éco mais j’ai surtout travaillé dans la gestion de projets. Je suis aussi coach en santé et bien-être, spécialisée pour les femmes en quête d’équilibre et de bienveillance pour elles-mêmes. En particulier pour les mamans car j’en suis une aussi et je sais que ça peut être galère.

Question gestion de mes journées je suis imparables:
J’arrête les écrans à rayonnement de lumière bleue à 20h30. Je me pose pour écrire mes objectifs du lendemain et je pré-prépare mes journées (sacs, vêtements, food-prep…). Je me couche à 22h, comme ça en me levant à 6h, j’ai mes 8h de sommeil. Je commence par du journaling, c’est créatif et ça décharge le mental, puis une session de yoga, un jus vert et je suis prête pour démarrer la journée.

Pas du tout, je me souhaite pas cette rigidité mais c’est vrai qu’une certaine discipline est clef pour s’organiser et atteindre certains objectifs.

Un truc ou une astuce que t’as appris récemment et que t’aurais bien voulu savoir avant?

J’aurais bien voulu qu’on me prévienne que maman rimait avec tout fout le camps: mon temps, mon corps, mes idéaux et j’en passe. Et surtout que c’est pas grave.

J’avais envie de maîtriser plein de choses et à par des frustrations, j’engendrais pas grand chose. Donc beaucoup de bienveillance, c.-à-d. de l’acceptation et de la patience avec sois même et les autres. Et un sens aiguisé des priorités.

En réalité j’ai vite réalisé, qu’avec des bébés qui dorment peu et surtout aléatoirement, mes journées étaient lourdement impactées par mes nuits. Si je fais une moyenne de 5h par nuit pour ces quatre dernières années, je dois être assez juste. Bref, j’aurais aimé qu’on me dise que si je vais bien, les autres iront bien. Donc le but pour survivre, c’est d’être clair sur ses objectifs, s’occuper de sois aussi et d’être super flexible pour comprendre les besoins des petits et de s’adapter au mieux pour éviter les débordements.

Une chose qui t’aide à prendre confiance en toi quand tu doutes?

Quand je vois que mes enfants sont heureux et plein d’amour.
En gros, quand je vois que mes efforts pour m’organiser, les ménager du monde de fou dans lequel on vit et réussir à passer du temps avec eux malgré les contraintes, paient.

Comment tu prends soin de toi? En tant que maman, on se met souvent en dernier. J’ai donc appris à m’autoriser du temps en solo, que ce soit pour faire ma gym, lire un livre ou autre. J’ai aussi été maman au foyer pendant deux ans et c’est devenu rapidement crucial de socialiser et d’avoir des sorties entre adultes sans parler bébés et chiffons.

Ta recette healthy préférée?

Dès que je sens les défenses immunitaires défaillir, un shot de citron pressé avec du piment de Cayenne et du gingembre râpé!

Une chose qui t’aide à te relaxer?

La méditation, vraiment! C’est le moment où je me déconnecte, je fais le vide et je me recharge.

 

 

 

 

Publié par

Laisser un commentaire