5 astuces pour manger de manière intuitive pendant le challenge

Coucou mon petit bordel,

Comment se passe ton challenge?

A nous l’abdaaaaaaaaaal !

Ok, ok je me calme.

Beaucoup d’entre vous m’ont fait part de leur inquiétude concernant les quantités de nourriture à consommer pendant le challenge.

Chaque petit bordel a un poids, une activité sportive et un métabolisme différent et vu qu’un petit bordel n’est pas trop du genre à compter ses calories nous allons donc tout miser sur l’alimentation intuitive et on va écouter son petit body qui nous donne plein d’information qu’on a tendance à ignorer au quotidien. Voici donc 5 astuces pour développer ton intuition que même Madame Soleil elle sera jalouse de ton talent:

 

1. Mange lentement

Notre estomac met environ 20 minutes pour transférer les informations à notre cerveau. Ce qui veut dire que si comme moi tu engloutis tes repas en 5 minutes chrono, ton cerveau n’as pas le temps de t’envoyer le signal de satiété à temps. Met un timer de 20 min pendant tes repas et fais les durer. Pose tes couverts entre chaque bouchées. Et assure-toi de prendre ce temps de repas bien au calme. Ni devant ton ordi , ou la dernière saison de casa de papel. Pense aux bienfaits que les aliments que tu as choisis vont faire à ton petit body. Prends le temps d’apprécier, la couleur, la texture, le goût des aliments.

2. Mâche tes aliments

Ta salive fait déjà partie du processus de digestion. Bien mâcher tes aliments t’aidera à manger plus lentement et ton petit body à bien digérer les aliments tout comme il faut. Fais voir le test avec un morceau de pomme. Combien de fois le mâche tu avant de l’engloutir? Tente de mâcher tes aliments au moins deux fois plus pendant le challenge.

3. Respecte ta faim

Si tu n’as pas faim au réveil mange ton petit déjeuner plus tard dans la journée l’idéal serait de ne jamais attendre d’être mort de faim avant un repas afin d’éviter les choix moins judicieux car ton petit body choisira la solution de facilité avec du sucre rapide ou du mauvais gras à absorber de suite. Mange des snacks pour combler ta faim entre les repas. Tes parents te l’ont répété et tu le répètes peut être même à tes mouflets aujourd’hui. Fini ton assiette! Et ben non! Pendant le challenge si tu n’as plus faim ne termine pas ton assiette, mets tes restes dans un petit tupperwear,  fini les restes plus tard, accommode les pour un nouveau repas. A la moitié de ton repas pose-toi la question, ai-je encore la dalle ou est-ce que je mange par automatisme?

4. Sois à l’écoute de tes émotions

On essaie de repérer à quel occasion on se récompense avec la nourriture. Est-ce quand on est en colère, frustré, triste, quand notre collègue Ginette nous exaspère ou quand avant d’avoir ses règles on a envie de se jeter dans une poubelle et qu’on se dit : foutu pour foutu. Identifie ces moments ou tu t’envoie un paquet de pépito au salami pour compenser et réfléchis à un autre moyen de calmer tes émotions. Une balade, un coloriage, une petite danse sur ta chanson préférée, un petit thé, un container poubelle géant ou un appel à un ami ou à Jean-Pierre Foucault pourront très bien faire l’affaire.

5. Bien… pas bien

On évite de s’auto flageller comme le mec dans Da Vinci Code quand on mange un aliment à éviter pendant le challenge. Parce que de un déjà ça fait mal et que si t’as décidé de faire péter un pépito au salami et ben profites-en. Savoure-le lentement et ne culpabilise surtout pas. Assume tes choix et honore ton petit body. C’est aussi ça être un petit bordel.

Des becs,

 

Mymy

 

5 raisons de s’inspirer d’une alimentation « plant-based »

Coucou mon petit bordel,

Le mot végan je sais pas toi, mais moi ça me fout les jetons. Il y a de cela 5 ans je suis tombée malade et je ne pouvais plus manger de viande du tout. C’était un peu comme annoncer à Kim Kardashian qu’elle ne pourrait plus se contourer la gueule de maquillage ou dire à Booba qu’il ne pourra plus insulter sa mère. DRAMATIQUE. Et pourtant, après avoir essayé plein de choses pour me sentir mieux dans mon petit body j’ai décidé de donner une chance à ce régime alimentaire tellement j’étais au bout du roul’. Contre toute attente, ça a été une révélation pour mon bien-être, mes douleurs chroniques ont totalement disparues, j’ai donc décidé d’adopter un régime sain et à base de plantes à la maison et de manger un peu différemment au restaurant, en voyage ou chez des amis. Pour garder ma motivation, j’ai commencé à partager avec toi mes recettes « plant-based » car cela n’a pas été facile de trouver des idées sympas quand je me suis lancée. A cette époque, BBQ c’était mon deuxième prénom et je passais mes dimanches à fumer de la viande (dans un fumoir hein, pas dans des cigarettes) pendant 5 heures en fantasmant sur le métier de Guy Fieri (son métier hein, pas lui).

Voici donc 5 trucs chouettes qui arrivent quand on teste un régime à base de plantes même si on veut pas devenir Végan ou même si on veut devenir Végan

  1. De l’innovation dans ta cuisine

On sait tous cuisiner avec de la viande (enfin peut être pas tous mais on est beaucoup) préparer un repas à base de légumes, sans viande, sans oeufs et sans produits laitiers c’est un vrai challenge mais ça permet de redécouvrir le goût des légumes qui sont trop souvent oublier dans un coin de l’assiette, tout tristounet et sans saveur. En faire l’ingrédient principal d’un repas et varier les goûts, textures et couleurs c’est un régal pour tous nos sens. (J’en fait un poil trop ?

2.Du bonheur pour ta santé et ta petite peau

En adoptant ce régime, même sporadiquement, on peut faire beaucoup de bien à son petit body notamment grâce aux nombreuses vertus des fruits et légumes mais aussi en consommant moins de viande, charcuteries et produits laitiers. (Ce qui va plutôt bien avec les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé). Même si on décide de ne pas suivre un régime à base de plantes tous les jours ça nous permet de faire le point et de trouver un équilibre qui convient à notre petit body et on peut même y laisser des kilos superflus au passage. Mais attention végan ne veut pas dire sain. On fera donc attention aux sucres et aux aliments transformés ainsi on s’offrira même le luxe d’une peau de petit baby.

3.De la compassion qui fait plaisir

De la compassion envers les animaux ou envers notre collègue Monique. Se poser des bonnes questions sur la provenance et la quantité de viande que l’on consomme et respecter les choix de Monique qui porte des chaussures en cuir de champignons c’est plutôt sain. Quand j’ai dû arrêter de consommer de la viande pour des raisons de santé, j’ai été surprise par le nombre d’agressions verbales reçues de la part de mon entourage. Pourtant, le fait que Monique ne mange pas de viande ne change en rien ce qu’il y a dans mon assiette non? Grand débat également avec mon papa qui s’insurgeait que l’on puisse proposer un papet vaudois végan. C’est plutôt chouette de pouvoir proposer des options pour tout le monde et de laisser parler sa créativité et pis comme répondu à mon papou d’amour: personne ne t’oblige à y goûter à ce papet végan ou bien? Pis ça fera plus de viande pour toi (et là les lecteurs français se disent: ou bien quoi ? Et c’est quoi un papet vaudois?)

4.Du bien à ton porte-monnaie

En faisant le plein de produits de saison et locaux on peut également faire de chouettes économies dans son budget courses. On peut par exemple faire d’excellentes recettes à base de lentilles ou de pois chiches qui sont au top du porte-monnaie-friendly. En protégeant son petit body de plein de maladies, on économise aussi les futures dépenses en médicaments et traitements coûteux.

5.De l’ouverture dans ton esprit

En adoptant ce régime, j’ai découvert de fabuleux restaurants que je n’aurai jamais testé auparavant, goûté de nouveaux aliments, visité des petits marchés super sympas, lu des livres et blogs de cuisine qui déroulent grave sa race et même rencontré des gens 100% végan qui n’avaient pas l’air de sortir tout droit d’une secte cheloue (si, si je t’assure).

Besoin d’un coup de main pour te lancer dans une aventure plant-based et faire du bien à ton petit body? Envoie-moi tes questions sur la page Facebook : Et si on nettoyait tout ce bordel ou sur Instagram @healthonthebeach.

Des becs.

Mymy

5 raisons de tenter le jeûne intermittant 16-8 « fasting »

Coucou mon petit bordel,

Cela fait quelques années qu’on entends beaucoup parler du jeûne intermittant 16-8 et de ses bienfaits. Comme ma devise c’est: on est tous notre propre petit laboratoire et il faut tester plein de choses différentes pour trouver ce qui convient le mieux à nos petits bodys. J’ai décidé de vous concocter un nouveau challenge de 7 jours pour tester cette méthode afin de voir si elle peut vous convenir. Voici 5 raisons pour lesquelles ca vaut la peine de te lancer:

1. Tu n’es pas du matin

Contrairement à ce qu’on entends depuis des années le petit déjeuner ne serait pas indispensable pour les petits bodys. Si tu fais partie des gens qui comme moi se réveille à la dernière minute et qui n’hésite pas à snoozer leur réveil une bonne dizaine de fois cette méthode peut te convenir.

2. Tu manques de temps

Tu concentreras tes repas à midi et le soir donc un repas de moins à organiser par jour (7 de moins dans la semaine) ce n’est pas rien.

3. Tu as un grand appétit

Le nombre de calories que tu vas manger durant la journée doit rester plus ou moins équivalent à celui que tu mangeais auparavant ce qui veut dire que tu peux te permettre des repas plus copieux.

4. Tu souhaites perdre un peu de gras

Selon plusieurs études ont montrés que cette méthode permet de perdre de la masse graisseuse plus efficacement qu’avec une restriction des calories. Elle serait toute particulièrement efficace pour la graisse de nos petits bidons.

5. Tu aimes ca faire du bien à ton petit body

Le jeune intermittant améliorerait les fonctions cérébrales, réduirais le risque de maladie cardiovasculaire, de diabète de type 2, et aurait meme des effets antiveillisement. Oh oui à nous les peau de baby !!

 

Tu es motivé à tester cette méthode avec un groupe de petits bordels trop sympa ?

Rejoins le groupe facebook « Et si on nettoyait tout ce bordel » un évenement sera créer gratuitement avec toutes les informatiosn pour commencer un challenge de 7 jours de jeûne intermittant 16-8 « fasting ».

Des becs.

Mymy