Interview 1

Coucou mes petits bordels,

J’ai peu de talents mais choisir mes amis et mon entourage c’est clairement mon truc en plus. Afin de partager avec vous les secrets de mes héros du quotidien, j’ai eu envie de faire une série de minis interviews de 5 questions concernant le bien-être . Les bombes sont des personnes que j’admire par leur force de caractère, leur courageux choix de vie et leurs qualités.

Lire la suite

5 challenges à essayer en janvier 2020

Salut mes petits bordels,

Tous mes voeux de santé pour cette nouvelle année 2020.

En ce début d’année, certains coachs vous proposeront de vous lancer dans une détox à base de jus de caillou ou dans l’ablation d’un de vos membres pour perdre les kilos superflus accumulés pendant les fêtes. Pour ma part, je vous propose 5 idées de challenges pour les 30 jours qui viennent et qui pourront vous aider à atteindre vos objectifs en 2020 comme de par exemple choper un abdal 🙂

Lire la suite

5 astuces pour manger de manière intuitive pendant le challenge

Coucou mon petit bordel,

Comment se passe ton challenge?

A nous l’abdaaaaaaaaaal !

Ok, ok je me calme.

Beaucoup d’entre vous m’ont fait part de leur inquiétude concernant les quantités de nourriture à consommer pendant le challenge.

Chaque petit bordel a un poids, une activité sportive et un métabolisme différent et vu qu’un petit bordel n’est pas trop du genre à compter ses calories nous allons donc tout miser sur l’alimentation intuitive et on va écouter son petit body qui nous donne plein d’information qu’on a tendance à ignorer au quotidien. Voici donc 5 astuces pour développer ton intuition que même Madame Soleil elle sera jalouse de ton talent:

 

1. Mange lentement

Notre estomac met environ 20 minutes pour transférer les informations à notre cerveau. Ce qui veut dire que si comme moi tu engloutis tes repas en 5 minutes chrono, ton cerveau n’as pas le temps de t’envoyer le signal de satiété à temps. Met un timer de 20 min pendant tes repas et fais les durer. Pose tes couverts entre chaque bouchées. Et assure-toi de prendre ce temps de repas bien au calme. Ni devant ton ordi , ou la dernière saison de casa de papel. Pense aux bienfaits que les aliments que tu as choisis vont faire à ton petit body. Prends le temps d’apprécier, la couleur, la texture, le goût des aliments.

2. Mâche tes aliments

Ta salive fait déjà partie du processus de digestion. Bien mâcher tes aliments t’aidera à manger plus lentement et ton petit body à bien digérer les aliments tout comme il faut. Fais voir le test avec un morceau de pomme. Combien de fois le mâche tu avant de l’engloutir? Tente de mâcher tes aliments au moins deux fois plus pendant le challenge.

3. Respecte ta faim

Si tu n’as pas faim au réveil mange ton petit déjeuner plus tard dans la journée l’idéal serait de ne jamais attendre d’être mort de faim avant un repas afin d’éviter les choix moins judicieux car ton petit body choisira la solution de facilité avec du sucre rapide ou du mauvais gras à absorber de suite. Mange des snacks pour combler ta faim entre les repas. Tes parents te l’ont répété et tu le répètes peut être même à tes mouflets aujourd’hui. Fini ton assiette! Et ben non! Pendant le challenge si tu n’as plus faim ne termine pas ton assiette, mets tes restes dans un petit tupperwear,  fini les restes plus tard, accommode les pour un nouveau repas. A la moitié de ton repas pose-toi la question, ai-je encore la dalle ou est-ce que je mange par automatisme?

4. Sois à l’écoute de tes émotions

On essaie de repérer à quel occasion on se récompense avec la nourriture. Est-ce quand on est en colère, frustré, triste, quand notre collègue Ginette nous exaspère ou quand avant d’avoir ses règles on a envie de se jeter dans une poubelle et qu’on se dit : foutu pour foutu. Identifie ces moments ou tu t’envoie un paquet de pépito au salami pour compenser et réfléchis à un autre moyen de calmer tes émotions. Une balade, un coloriage, une petite danse sur ta chanson préférée, un petit thé, un container poubelle géant ou un appel à un ami ou à Jean-Pierre Foucault pourront très bien faire l’affaire.

5. Bien… pas bien

On évite de s’auto flageller comme le mec dans Da Vinci Code quand on mange un aliment à éviter pendant le challenge. Parce que de un déjà ça fait mal et que si t’as décidé de faire péter un pépito au salami et ben profites-en. Savoure-le lentement et ne culpabilise surtout pas. Assume tes choix et honore ton petit body. C’est aussi ça être un petit bordel.

Des becs,

 

Mymy

 

5 raisons de rejoindre le #unabdalpourlarentrée challenge.

Coucou mon petit bordel,

Et oui c’est la rentrée. Que tu sois au bout du roule parce que les vacances sont finies, que tes petits mouflets t’ai vidé de toute l’énergie que t’avais dans ton dedans, ou encore que t’ai chopé un petit bidon d’apéro. Tu sens que ton petit body est fragile et qu’il n’est pas complètement contre un peu d’amour? Pas la peine de lui crier du Lara Fabian, j’ai un autre truc à te proposer. Tu sais ce challenge super trendy dont tout le monde parle sur les réseaux sociaux de Los Angeles à Meftah, oui le #unabdalpourlarentrée challenge. Bon alors oui j’avoue quand je dis tout le monde c’est surtout moi. Mais ce serait vraiment pas chic que tu loupes le coche et que les petites toutes douces d’influenceuses qui ont 30 % de remise pour un blanchiment de cuticules commencent ce challenge avant toi. Quoi? Cet argument incroyable ne suffit pas à te motiver ? Et ben lis les 5 raisons de rejoindre le #abdalpourlarentrée challenge.

  1. Ce n’est pas un régime

Ce programme est basé sur le recommandation de l’organisation mondiale de la santé donc on ne se prive pas. On prend  juste conscience de sa consommation de certains aliments et comment ils influent sur notre énergie, notre santé, notre humeur et tout ça tout  ça. On donne de l’amour à notre petit body avec de la nourriture mais pas que.

2.  On se fait des petits bordels d’amis

Pendant le challenge, on partage ses recettes et ses expériences avec d’autres petits bordels. On s’encourage et surtout on raconte plein de conneries et on rigole. On fait la connaissance d’autre petits bordels et ensemble, on soulève des montagnes de camion et même des pneus de crossfit (enfin non ça quand même pas).

3. C’est gratuit

Parce que vous êtes mes petits bordels préférés, vous recevrez non pas un mais deux e-books tout gratuit et je répondrai à toutes vos questions pendant le challenge. Et comme vous êtes des petits bordels reconnaissant, en échange de toute cette gratuité vous invitez votre entourage à rejoindre le challenge. Par ce que plus on est de petits bordels, ben plus on est de petits bordels.

4. On se challenge le body et l’esprit

En plus de faire du bien à notre petit body et de choper une peau de baby,  réussir un challenge dès la rentrée ça va booster notre motivation de ouf et on abordera les autres challenges qui nous attendent avec beaucoup plus de facilité on sera en mode super héro avengers du film de notre propre vie. On va également lire, se relaxer, apprendre plein de nouvelles choses et faire de nouvelles expériences, ce qui aura des effets bénéfiques sur notre créativité. (Oui, si tu le souhaites tu pourras même blanchir tes cuticules)

5. On fait du bien à notre système immunitaire

On continue le mode super héro et on se prépare pour l’automne. On fait du bien à notre sytème immunitaire en adoptant une alimentation riches en vitamines et nutriments on va donner toutes les chances à notre petit body de se battre contre les microbes et autres trucs pas cool qui arrivent avec les températures plus fraîches et le manque de lumière.

 

Alors oui j’ai encore la chanson “Je t’aime” de Lara Fabian dans la tête en écrivant cette ligne mais je suis trop au taquet et je me réjouis de passer ces 21 jours avec toi.

Tellement que je me réjouis et que j’ai des talents de geek millénial de malade que tu trouveras même ici, les liens pour télécharger le e-book et le carnet de recette .

J’attends tes retours avec impatience.

Des becs,

Mymy

 

 

 

 

5 trucs que c’est bien de savoir sur le gluten…

Coucou mon petit bordel,

Aujourd’hui un petit bordel m’a contacté tout en panique car on l’a diagnostiqué intolérant au gluten. Et je le comprends,  ce mot chelou qu’on dirait tout droit sorti d’un épisode de Derrick en version original me fout carrément les jetons. J’ai donc décidé de partager avec toi cet petite beauté d’article des fois que toi aussi tu paniquerais au son guttural de ce petit nom commun.

Pour commencer, que tu sois intolérant ou allergique au gluten l’important c’est de te faire diagnostiquer par un médecin , surtout pas d’auto diagnostique ( non, non tu n’est pas docteur Doogie et cela même si tu as regardé toutes les saisons de Dr. House) car il n’est pas nécessaire de se priver de gluten par effet de mode si ton petit body gère tout cela bien comme il faut.

SI c’est le cas, pas de panique, voici quelques infos qui pourront t’aider dans ta nouvelle vie loin du gluten et promis tout va bien se passer.

1. Le gluten

Cette substance collante est présente principalement dans le blé, l’orge, le seigle et l’avoine. Elle peut causer des symptômes sérieux dans le cas d’une allergie tel que des gonflements et des essoufflements, mais aussi des symptômes qui se traduise par de l’inconfort plus difficiles à détecter dans le cadre d’une intolérance, tel que des ballonnements et des maux de ventre.

2. On commence par quoi ?

On se met en mode petit bordel positif et plutôt que de se lamenter sur ce qu’on ne peut pas manger on se focalise sur ce qu’on peut manger. Et on se fait une liste de ses aliments préféré gluten free. Par exemple les fruits, les légumes, le riz, les pommes de terres, les farine de pois chiches, de mais et de riz. On cuisine au maximum à la maison et on s’achète des petits livres de recettes tout chics ou on s’inspire sur internet. Par exemple, les recettes des petits bordels sont toujours sans gluten ou avec une version adaptables sans gluten.

Voici mes coups de coeurs blogs sans gluten :

www.galasblog.com, delicious-hapinness.com, glutenfreegodess.blogspot.com, simpleetsansgluten.com.

Un site qui déroule pour commander des produits sans gluten en France : www.kazidomi.com

Quelques apps pour smartphones pour vous aider au quotidien: Glutenscan, Yuka, Kwalito et Schar.

3. Vive 2019!

Ces allergies et intolérances ont pris une telle proportion que les industriels ont commencé à fabriquer un tas de produits sans gluten. Des pâtes, du pain et plein d’autres aliments qui sont nettement plus chouettes et moins chers qu’il a quelques années. On reste tout de même attentif à la composition de ces produits qui peuvent parfois comporter des autres trucs chelous qui ne sont pas tant petit body-friendly.

4. Cache-cache

On lit bien les étiquettes des produits. Le gluten peut se cacher dans des aliments improbables tel que la charcuterie, la moutarde, les bonbons, le chocolats les chips, la panure, les sauces, les alcools, les épices et j’en passe.

5. Les pseudonymes

Comme Puff Daddy ou Kanye West le gluten kiffe prendre des petits surnoms chelous pour mettre le brouillamini (j’adore ce mot) dans tes courses. En voici donc quelques uns:

Amidon de blé, malt d’orge, sirop de blé, sirop de malt, son d’avoine, germe de blé, fécules… vous trouverez des listes complètes d’ingrédients en tapant sur google avec vos petits doigts.

Voilà donc ce qui me semblait essentiel de partager avec toi sur ce sujet si peu sexy. Sur ce, je m’en vais écouter un petit son de P. Diddy aka Sean Combs aka Puffy aka Puff Daddy pour bouger mon petit body.

Des becs.

Mymy